Pourquoi j’ai – vraiment – arrêté l’université

et pourquoi pas vivre -

Publicités

Pourquoi j’ai arrêté l’université

... je ne peux plus supporter la culpabilisation qui repose sur celui qui décide d'arrêter ses études. Comme si, pour être considéré par ses semblables et par la société en tant qu'homme, ou en tant "qu'utile" , il fallait être instruit par les institutions en vigueur dans son pays.